Bâtir son château de cartes.

Hello ! Mboté ! Bonjour la Donna Family. J'espère que vous allez bien.


Aujourd'hui, j'ai décidé d'écrire sur un sujet un peu plus personnel: la distribution des cartes dans la vie. Par carte: je veux dire: les conditions dans lesquelles vous êtes nés, votre géolocalisation, vos traumas, votre situation familiale, votre état de santé, votre caractère, vos points forts et faibles, ect. Et le chateau, c'est votre rêve.




Est ce que vos cartes définissent qui vous êtes ? Bien sûre que non. Est ce que ces mêmes cartes sont distribués inéquitablement ? Bien sûre que oui. Est-ce que d'autres doivent travailler deux fois plus ? Malheureusement oui. La question est que faites-vous avec vos cartes ? Est-ce que vous aussi vous vous demandez mais pourquoi j'ai dû traverser cela ? ou pourquoi est-ce qu'il m'arrive ça ? Vous avez une baisse de motivation pour tout ? J'avoue j'ai un gros coup de mou. La sensation de ne pas avancer et de n'avoir le contrôle sur rien de ce que je souhaite faire. Un sentiment d'injustice ? De frustration ? Mes cartes ne sont pas les bonnes ? C'est la vrai vie et je ne peux pas les échanger. Je dois faire avec, être stratège, comme au Monopoly ou Uno. Etre patiente. Car oui, j'ai essayé de prendre des décisions seule, de me lancer dans différentes directions avec mes cartes et j'ai obtenu de LA DECEPTION. J'ai été impatiente.


L'insupportable c'est de se décevoir surtout lorsqu'on est éduqué dans le culte de la réussite. Combien de vos parents ne vous ont pas dit; tu seras médecin ! tu seras avocat !

Cette pression depuis l'enfance qu'on porte à bout de bras et qui fait partie de nous comme des cellules sanguines. Cette pression qu'on respire involontairement. Inconsciemment je me suis mise une deadline invisible pour chaque chose dans ma vie, avant tel âge, je dois faire X - Y et lorsque ça ne se passe pas comme prévu... Comment s'en défaire? Quand on vous répond: supporte seulement ! C'est la vie. Tu ne vas pas faire ça ! Pas en ce moment. Etre patiente. Se noyer dans la comparaison avec les autres, quelle destruction cette comparaison ? Je me souviens m'être déconnectée des réseaux après mon mariage pour 2 raisons: la première, je devenais addict et je voulais consacrer un peu plus de temps à Dieu; la deuxième, je ne voulais plus me comparer aux autres. La comparaison impliquait que je n'était pas assez bien, pas assez jolie, pas assez intelligente, pas assez talentueuse, pas assez accepté. Sans oublier les " tu ne devrais pas le dire tout haut", "ça pourrait te porter préjudice", "garde le pour toi". Ce sentiment de Shamefeeling doit absolument cesser !!! Car ceux qui nous le font subir ne sont pas présent pour notre santé mentale. Toujours être souriant, fort, pour qui au final ? pour prouver quoi ? Et surtout pouver quoi à qui ?





La négativité que l'on me dit, et que l'on veut me faire croire que je suis, n'est qu'une réflexion malsaine de la personne qui me le dit. Ce que les autres pensent de vous, ne vous définissent pas. Car ils ne tiendrons pas une seule journée avec vos cartes en main. Et la beauté de tout ceci est que vous pourrez enseigner votre stratégie lumineuse qui vous a aidé à bâtir votre château de carte à ceux qui auront des cartes similaires aux vôtres. La réalité est que mes cartes sont uniques et les votre aussi. Ce sont elles qui me rendent spéciale et authentique, il n'y a qu'une seule moi dans tout l'univers, quelle dinguerie !


1) Lisez des versets bibliques sur l'anxiété, la patience, la gratitude, la fidelité et l'amour de Dieu envers nous.

2) Ecoutez des discours de motivation, mes préférés sont ceux de Denzel Washington.

3) Absorbez les choses positives qu'on dit sur vous. (Apparemment j'ai une déformation de ma propre perception).

4) Ecoutez de la musique qui vous fait du bien (pour ma part le Gospel).

5) Mangez ce que vous aimez.

6) Faites un plan B afin de bâtir le château.

7) Travaillez la patience. (Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière. Romains 12:12)

8) Intégrez que les cartes qui vous sont données ne vous définissent pas.

9) Regardez des succès story.

10) Eduquez vous sur votre château.


Il n'est jamais trop tard ! Trop tard c'est quand on est mort !


Un personne m'a dit un jour, que j'étais douce et que j'adoucissais tout ce que touchais (j'ai souri intérieurement ). J'espère qu'avec cet article, je pourrait saupoudrer de la douceur sur ce sentiment d' iniquité palpable et que vous vous sentirez moins seul.


Peace & Love my Family.




Glenna D.






7 vues

©2019 by Glenna Dona. Proudly created with Wix.com